Tendance Famille

5 conseils avant d’accueillir un chien dans la famille

L’accueil d’un chien doit être une décision mûrement réfléchie, car elle implique un engagement et une grande responsabilité de votre part sur le long terme. Si vous êtes décidé à vous lancer, voici 5 conseils avant d’accueillir un chien.

1 – Accueillir un chien : se donner le temps de réfléchir

L’accueil d’un chien à la maison doit être réfléchi et se faire en concertation avec tous les membres de la famille. En effet, l’arrivée d’un chien implique des changements dans le mode de vie du foyer. Tous les membres de la famille doivent être conscients que posséder un chien est une grande responsabilité ainsi qu’un engagement envers l’animal. Chacun doit être sûr de ses motivations, car le chien n’est pas un jouet. Il faut le respecter, l’aimer et s’occuper de ses besoins au quotidien demande une grande disponibilité. D’autre part, vous devez disposer d’assez d’espace pour l’accueillir et vous demander si vous avez la capacité financière d’élever un chien notamment pour son alimentation, ses soins médicaux, ses accessoires de vie, etc. Vous pouvez trouver plus de conseils sur l’accueil d’un chien Le Mag du Chien.

2 – Se renseigner sur les structures proposant des chiens à adopter

Dès lors que votre décision d’accueillir un chien est prise, vous devez vous adresser auprès de structures comme un élevage ou un refuge qui offrent de bonnes conditions de vie aux chiens qui y séjournent. Comme ces structures sont réglementées, assurez-vous qu’elles sont en règle vis-à-vis de la loi et réclamez les documents qui doivent accompagner l’adoption d’un chien. Il s’agit d’une attestation de cession, d’un certificat de bonne santé délivré par un spécialiste de la santé animale et d’un carnet de vaccination à jour. D’autres documents comme la carte d’identification qui est obligatoire, le pedigree s’il s’agit d’un chien de race et un document comportant des informations sur le chien comme son alimentation, son éducation, son caractère, etc. doivent également être remis au moment de l’adoption.

3 – Choisir un chien adapté à votre famille

En premier, vous devez vous assurer que le chien que vous allez accueillir ne représentera pas un danger pour votre famille surtout si vous avez des enfants en bas âge. Il doit être capable de cohabiter avec ces derniers et se montrer protecteur envers eux. En plus de la race, vous devez prendre en compte la taille de l’animal. En effet, un grand chien qui plus est énergique a besoin d’exercices réguliers et de grandes promenades quotidiennes pour se dépenser physiquement. Si vous ne pouvez pas répondre à ces besoins, le chien risque d’avoir un comportement indésirable. Pour que ce dernier puisse être heureux, il faut qu’il présente des compatibilités avec le mode de vie de la famille.

4 – Se renseigner sur l’état de santé du chien

Il est important de vérifier l’état de santé du chien et certaines maladies ne peuvent pas être détectées à l’œil nu. Mais il existe des signes qui indiquent que l’animal est en bonne santé ou non. Vous devez faire attention à l’état de ses poils qui doivent être brillants épais et soyeux. Pensez à examiner sa peau et son sous-poil pour vérifier l’existence de parasites comme les puces par exemple ainsi que l’état de sa dentition. Ces dispositions sont nécessaires notamment si vous accueillez un chien ne provenant pas de structures légales.

5 – S’informer sur le caractère du chien

En plus de sa santé, vous devez vous informer sur le caractère du chien en fonction de sa race. Vous pourriez avoir des problèmes si le chien a notamment un caractère jaloux ou agressif. Si vous possédez déjà un autre animal de compagnie, qu’il s’agisse d’un chat ou d’un congénère, renseignez-vous s’il peut avoir des affinités avec d’autres animaux. Souvent, le caractère et le comportement du chien sont influencés par ses anciennes conditions de vie notamment s’il a été maltraité ou abandonné. Il est également important de savoir s’il a été sociabilisé et quel a été son mode d’éducation.